Si elle était italienne, la Nissan GT-R aurait l’air de ceci

2018 marque le 50e anniversaire de la Nissan GT-R et Italdesign. Et pour une raison qui demeure obscure, le constructeur japonais s’est associé à ce designer italien.

Nissan GT-R50 Italdesign Concept

L’année 2018 marque le cinquantième anniversaire de la Nissan GT-R et Italdesign. Et pour une raison qui demeure obscure, le constructeur japonais s’est associé à ce designer italien.

 

À lire aussi: Une Nissan GT-R prend en feu à l’Autodrome St-Eustache

 

À partir d’une GT-R Nismo, ils ont, ensemble, conçu la GT-R50.

Esthétiquement, elle a carrément l’air d’une GT-R du futur. Dès le premier coup d’œil qu’on lui jette, on remarque les nombreux accents dorés. La calandre, qui a été remodelée, est délimitée par des moulures dorées.

La Nissan GT-R conventionnelle est caractérisée par une prise d’air sur les ailes avant en plus de ce qu’on appelle la lame du samurai. Dans le cas de la GT-R50, cette prise est encore plus imposante et la même teinte dorée est reprise. 

Pour ce qui est de la portion arrière, on l’a carrément tapissée de cette couleur. Quant aux feux, ils donnent l’impression d’être sortis de leur orbite.

Lorsqu’on prend place sur le siège du conducteur, l’omniprésence de la fibre de carbone ainsi que de l’Alcantara saute aux yeux.

Sur les bas de caisse, on note la présence de logos à l’effigie du cinquantième anniversaire de ces deux marques. 

Sur le plan de la motorisation, on retrouve un V6 de 3,8 L dont la puissance et le couple estimés dépassent les 710 chevaux-vapeur et les 575 livres-pied. 

Pour le moment, il ne s’agit que d’un exercice de style. La commercialisation de cette voiture n’est pas prévue. 

Nissan GT-R50 Italdesign Concept
Nissan GT-R50 Italdesign Concept
Nissan GT-R50 Italdesign Concept

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs