Fred Mercier

Voitures électriques: l’Ontario abandonne les subventions

Le nouveau Premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, a confirmé que son gouvernement abandonne la subvention remise aux acheteurs de véhicules hybrides et électriques.

Voiture électrique

Salon du véhicule électrique de Montréal

Quelques semaines à peine après son arrivée au pouvoir, le nouveau Premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, a confirmé que son gouvernement abandonne la subvention remise aux acheteurs de véhicules hybrides et électriques.

 

À lire aussi: Le Programme Roulez Électrique, ça mange quoi en hiver?

À lire aussi: la Ville de Montréal achète 100 voitures électriques

 

Au début du mois de juillet, le gouvernement ontarien, maintenant formé par le Parti Conservateur, a annulé le programme de «plafonnement et d’échange» qui incluait une aide financière pouvant aller jusqu’à 14 000$ pour les acheteurs de véhicules électriques ou à hydrogène.

Les propriétaires de nouveaux véhicules qui ont été immatriculés après le 11 juillet n’auront donc pas droit à cette subvention, la plus généreuse du genre au Canada.

En coupant dans cette aide financière, le gouvernement ontarien entend respecter son engagement de réduire le coût de l’essence de 10 cents par litre.

 

Un dur coup aux véhicules électriques

Avec cette subvention en moins pour les consommateurs, les ventes de véhicules électriques risquent de chuter en Ontario au cours des prochains mois. C’est du moins ce qu’en croit David Adams, président de l’Association des constructeurs mondiaux d’automobiles du Canada.

«Le fait est que sans incitatif en place pour combler la différence entre le prix d’une voiture régulière à essence et les véhicules électriques ou à hydrogène plus chers, les consommateurs ne les achèteront pas dans les mêmes proportions», analyse M. Adams, en entrevue avec CTV News.

David Adams a rappelé que la Colombie-Britannique a déjà annulé sa subvention visant à favoriser l’achat de véhicules électriques et que les ventes avaient rapidement été affectées.

Avec ce retrait subit de l’Ontario, le Québec et la Colombie-Britannique demeurent les deux seules provinces canadiennes à remettre une aide financière aux acheteurs de véhicules hybrides, électriques et à hydrogène. Chez nous, la subvention pouvant atteindre 8000$ devient la plus généreuse au pays.

Selon les chiffres compilés par FleetCarma, l’Ontario a été la province où il s’est vendu le plus de véhicules hybrides et électriques au Canada l’an dernier avec un total de 7477 unités. Le Québec n’arrive pas loin derrière avec 7194 ventes alors que la Colombie-Britannique complète le podium avec 3270 unités vendues.
 

23d10f8d-9fe3-49dc-882f-6504ba2188ac

Photo courtoisie, Reuters

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs