Code postal et essence aux États-Unis: comment faire?

Comment faire pour payer son essence à la pompe lorsqu’on nous demande un code postal aux États-Unis?

Station-service

Illustration Fotolia

Comment faire pour payer son essence à la pompe lorsqu’on nous demande un code postal aux États-Unis ?

Plusieurs lecteurs sont désemparés lorsqu’ils doivent faire le plein au sud de la frontière et qu’au moment de payer, ils doivent inscrire leur code postal. Quelques-uns m’ont fait part de leur désarroi.

Dans la plupart des pays, les codes postaux ne sont constitués que de chiffres.

Au Canada, tout comme au Royaume-Uni, ils sont alphanumériques. Ce système a été adopté en 1975 par Postes Canada.

Mais que faire quand on se trouve devant une pompe américaine, qui n’accepte qu’un zip code numérique ? N’oubliez pas qu’il doit correspondre au code postal du détenteur de la carte.

Mais pour les résidents du Canada, il existe un truc pour s’en sortir sans être obligé d’aller payer son essence (à l’avance ou non) à la caisse auprès du commis à l’intérieur du dépanneur ou du poste à essence.

Vous n’avez qu’à retenir les trois chiffres de votre code postal, en éliminant les lettres. Vous ajoutez ensuite deux zéros à la fin. Par exemple, avec code postal J8B 1W3, vous retenez 813 et vous joutez deux zéros : votre zip code devient 81300.

Toutes les pompes à essence américaines n’exigent pas un zip code et certaines personnes rapportent sur les forums des voyageurs que ce truc ne marche pas toujours.

NIP à cinq chiffres

Certains détenteurs de cartes de crédit, notamment chez Desjardins ou à la Banque Nationale, ont un NIP à quatre chiffres. Jusqu’à tout récemment, certains guichets automatiques refusaient de vous servir, car ils n’acceptaient que des NIP à cinq chiffres. Ça m’est arrivé il y a quelques années eu Europe.

Or, les institutions financières remplacent massivement leurs guichets depuis deux ans, partout dans le monde. Les nouveaux acceptent les NIP de quatre à huit chiffres. La plupart des institutions sont membres des réseaux Plus et Cirrus (repérez le logo sur votre carte), mais ce n’est pas garanti. Par contre, une institution financière affiliée à votre carte a l’obligation de vous avancer de l’argent si vous allez au comptoir...

 

Conseils

  • Certains confondent le zip code avec leur NIP. À éviter, évidemment.
  • Méfiez-vous des pompes dont la fente de lecture semble mal ajustée, qui n’est pas solide ou qui dépasse. Certains fraudeurs glissent un lecteur de carte dans la fente, parfois couplé à un lecteur de NIP (collé sur le clavier de la pompe à essence) ou à une caméra, la plupart du temps sans que le préposé le sache, afin de cloner votre carte et votre NIP.
  • Partez toujours avec deux cartes de crédit, normalement une Visa et une MasterCard, pour éviter d’être pris au dépourvu si une des cartes ne fonctionne pas.
  • Partez toujours avec une petite somme d’argent comptant en devises du pays local, l’équivalent de 100 $ ou 200 $, pour les urgences (ou si le guichet automatique est en panne). Ce ne sont pas tous les commerçants qui acceptent les paiements de plastique, et plusieurs imposent des montants minimaux.

 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs