Fred Mercier

Le BMW X2 est un X1 qui est allé au gym

Le nombre de modèles offerts par les constructeurs automobiles de nos jours a de quoi donner de sérieux maux de tête aux consommateurs.

BMW X2 2018

Fiche d'appréciation

Cote d'ensemble:

8/10

Forces et faiblesses:

  • Joli design
  • Performances dignes de BMW
  • Tableau de bord simple et efficace
  • Prix des options
  • Espace du coffre trop petit
  • Système d’infodivertissement pas assez convivial

Cote de l'auteur:

  • Consommation: 7/10

  • Équipement: 8/10

  • Prix: 7/10

  • Apparence: 8/10

  • Confort à l'avant: 8/10

  • Confort à l'arrière: 7/10

  • Comportement: 8/10

  • Performance: 8/10

  • Rangement: 6/10

Le nombre de modèles offerts par les constructeurs automobiles de nos jours a de quoi donner de sérieux maux de tête aux consommateurs.

C’est encore plus vrai chez les marques allemandes, qui trouvent toujours le moyen d’inventer une catégorie de véhicule dont vous n’auriez jamais pensé avoir besoin.

Après avoir tranquillement tâté le terrain des VUS avec ses X3 et X5 au début des années 2000, BMW compte désormais sur une offre de véhicules utilitaires assez variée pour vous faire saigner du nez. Et ça se complique encore plus en 2018 avec l’ajout du X2.

Petit nouveau de la gamme, le X2 est à peu près identique au X1. Même châssis, même moteur et même transmission. Sauf qu’on lui a insufflé une attitude un peu plus dynamique, un peu comme ce que le X6 est au X5 depuis une dizaine d’années déjà.

Chez BMW, fut croire que ça valait un nouveau modèle.

 

Une voiture à hayon haute sur pattes

La charpente du X2, partagée avec le BMW X1 et même avec la Mini Countryman, cache un rouage intégral xDrive offert de série. Sous le capot, le moteur à quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres qui anime le X1 est recyclé dans le X2, développant exactement la même puissance de 228 chevaux et le même couple de 258 livres-pied. C’est suffisant pour faire décoller le X2 de 0 à 100 km/h en seulement 6,5 secondes.

La transmission automatique à huit rapports est elle aussi la même que celle qui sert au X1. Décidément, on est en terrain connu.

Sur la route, le X2 ne déçoit pas. Sa direction précise, sa suspension juste assez rigide et son petit moteur énergique en font un petit véhicule intéressant pour toute personne à la recherche d’un peu de plaisir au volant.

 

La qualité du rouage intégral de BMW est certainement un autre argument en sa faveur, de même que sa garde au sol plus élevée que celle d’une voiture traditionnelle. En hiver, faut avouer que c’est pratique. 

Le BMW X2 a beau être catégorisé dans le créneau des VUS, il s’agit ni plus ni moins d’une voiture à laquelle on a greffé une suspension un peu trop haute. Avec un espace de chargement se limitant à 612 litres (1240 avec les sièges arrière rabattus), le X2 s’avère moins logeable que celui de voitures à hayon. Même la BMW Série 3 Touring propose un coffre plus généreux!

Et pourtant, on nous présente bel et bien le X2 comme un VUS soi-disant plus pratique. Allez comprendre.

 

Un style réussi

Là où le X2 se démarque réellement, c’est au chapitre du design. Plus agressif que le X1, le X2 adopte une calandre nettement plus grande ainsi qu’une ligne arrière plus plongeante. À l’arrière, sur les piliers C, on a pris soin d’installer deux gros logos de la marque bavaroise. Plutôt joli!

 

Le style s’accentue davantage avec le groupe «M Sport X» disponible en option. Pour un supplément de 2250$ au prix de base de 42 250$, le X2 se dote de roues en alliage allant jusqu’à 20 pouces, de pare-chocs retravaillés ainsi que de quelques touches spéciales à l’intérieur.

Côté technique, l’ajout de l’option «M Sport X» change aussi les réglages de la suspension et de la transmission pour un comportement routier encore plus dynamique. Clairement, pour 2250$, vous en avez pour votre argent.

Attention, toutefois, parce que certaines options peuvent s’avérer plutôt salées sur la facture du X2. L’option Premium, par exemple, est détaillée à 5900$. Ça commence à faire cher pour quelques technologies d’aide à la conduite et un toit ouvrant panoramique.

À l’intérieur, le X2 cache un habitacle bien pensé qui fait de la simplicité son mot d’ordre. Tout est très bien présenté et la grande majorité des commandes sont centralisées dans un écran qu’on peut contrôler de façon tactile ou avec un bouton/roulette positionné entre les deux sièges.

 

À cet égard, BMW a fait des pas de géant depuis quelques années. Reste que les commandes de son système d’infodivertissement demeurent trop souvent complexes et qu’elles forcent le conducteur à y porter trop d’attention. Il y a encore du travail à faire au chapitre de la convivialité.

À l’arrière, les passagers sont un peu à l’étroit. Mais à moins que vous ne mesuriez plus de six pieds, ça demeure confortable, même pour de longs trajets.  Reste à trouver de la place pour vos bagages, parce que la capacité de chargement disponible dans le coffre vous laissera sur votre appétit.

Avec le X2, BMW ajoute une autre corde à son arc déjà bien garni dans le créneau des véhicules utilitaires. Sauf qu’avec un design fait au détriment de l’espace de intérieur, le mot utilitaire est plutôt relatif.

 

Fiche technique

Nom: BMW X2 2018
Prix de base: 42 250$
Prix du modèle à l’essai: 54 845$
Configuration : Véhicule à quatre roues motrices avec motorisation à l’avant
Moteur: Quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres
Puissance/couple: 228 ch/ 258 lb-pi
Transmission: Automatique à huit rapports
Consommation d’essence annoncée: 11,0 L/100 km (ville) / 7,7 L/100 km (route)
Garantie de base: 4 ans/80 000 km
Concurrence: Audi Q3, Mercedes-Benz GLA, Infiniti QX30

BMW X2 2018
BMW X2 2018
BMW X2 2018
BMW X2 2018
BMW X2 2018
BMW X2 2018

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs