Un shérif achète une Charger Hellcat et doit la rembourser

Le shérif du comté de Gwinnett a récemment fait l’achat d’une Dodge Charger SRT Hellcat 2018 avec les fonds publics.

Dodge Charger SRT Hellcat 2018

Gwinnett County Sheriff’s Office

Le shérif du comté de Gwinnett a récemment fait l’achat d’une Dodge Charger SRT Hellcat 2018.

 

À lire aussi: La police de Montréal fait peau neuve

 

Sheriff depuis 1996, Butch Conway a déboursé 69 258 $ US (92 000 $ CAN) de fonds publics pour acquérir cette voiture.

Le département de justice des États-Unis a exigé qu’il rembourse l’entièreté de la somme en précisant qu’il s’agit d’une dépense jugée extravagante. Il a été mentionné que les véhicules de haute performance ne font généralement pas partie des flottes réservées aux policiers.

En plus de réaliser des opérations secrètes, cette voiture a aussi le mandat de faire partie du programme Beat the Heat. Ce programme, qui vise à améliorer la sécurité routière au sein du comté, organise des courses d’accélération sur les pistes de la région. Le but est évidemment d’éliminer les courses improvisées sur la voie publique.

Parmi les différents véhicules qui sont rattachés à ce programme, Chevrolet Impala SS 1996, Chevrolet Corvette 1990 et Volkswagen GLI 2004, la Dodge Charger SRT Hellcat 2018 est la seule à ne pas être détenue par un particulier. C’est ce qu’on apprenait sur Autoblog.

Le comté s’est défendu en affirmant qu’il s’agit d’un achat totalement approprié étant donné qu’elle servirait à faire la promotion de la sécurité routière. Le budget annuel du comté s’élève à 92 M$ US.

Pour le moment, Butch Conway n’a pas remboursé le montant. Avec son équipe, il étudie les possibilités qui s’offrent à lui. 

Pas une banale voiture de police

Bien qu’il n’est pas rare que les flottes de véhicules de police en Amérique du Nord soient entre autres composées de Dodge Charger, il s’agit généralement de versions munies du V6 de 3,6 L ou encore du V8 de 5,7 L. Ces derniers développent respectivement 292 chevaux-vapeur et 370 chevaux-vapeur.

Dans le cas de la Charger SRT Hellcat, on a affaire à un véritable muscle car à quatre portes. Cette dernière ne développe rien de moins que 707 chevaux-vapeur et 650 livres-pied.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs