Frédéric Mercier

La personnalisation des plaques d’immatriculation est maintenant possible

À partir d’aujourd’hui, les automobilistes québécois peuvent commander une plaque d’immatriculation personnalisée.

Plaques d'immatriculation personnalisées

Le Journal de Québec

MISE À JOUR: Après avoir éprouvé des difficultés techniques avec la commande de plaques personnalisées, la SAAQ a suspendu ce service jusqu'à 7 h 30 le lundi 30 juillet.

 

À partir d’aujourd’hui, les automobilistes québécois peuvent commander une plaque d’immatriculation personnalisée.

 

À lire aussi: Des solutions logiques pour de nouveaux revenus à la SAAQ

À lire aussi: Voici ce qu'il vous sera interdit d'écrire sur votre plaque d'immatriculation

 

Après des années de pourparlers et d’hésitation, la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) a finalement eu le feu vert pour instaurer ce service, déjà offert dans plusieurs autres provinces canadiennes et États américains.

Pour la somme de 249,50 $ plus des frais de renouvellement supplémentaires de 34,50 $ par année, il est donc désormais possible de personnaliser une plaque d'immatriculation québécoise.

Offert uniquement sur le web, ce service vise non seulement les plaques de véhicules routiers, mais aussi les plaques de motocyclettes, cyclomoteurs, habitations motorisées, motoneiges et véhicules tout-terrain immatriculés au Québec.

Dans le cas des véhicules de promenade, des véhicules à deux roues et des habitations motorisées, les Québécois pourront choisir une combinaison de deux à sept caractères.

Si on ne prévoit aucune restriction pour les plaques de deux à quatre caractères, celles qui comporteront cinq à sept caractères font l'objet de quelques règles. Elles doivent n'être composées que de lettres, hormis les premier et dernier caractères, qui peuvent être des chiffres. Pour éviter toute confusion, les lettres «OO» et les chiffres «00» ne pourront être juxtaposés.

 

Pour ce qui est des motoneiges et des véhicules tout-terrain, des plaques d’un à cinq caractères sont autorisées. 

 

Les espaces ne sont pas permis dans la personnalisation des plaques d’immatriculation québécoises.

Afin de bien encadrer cette nouvelle mesure, la SAAQ a aussi établi d’autres règlements plus spécifiques:

- Le numéro d’une plaque d’immatriculation ne doit pas porter à confusion avec celui d’une autre plaque;

- La série de caractères doit être facile à lire. Par exemple, les plaques «MWMMWM» ou «IIII» ne seront pas acceptées.

- La plaque personnalisée choisie ne doit pas comporter une expression ou un message qui laisse faussement croire que le propriétaire du véhicule est une autorité publique, qui exprime de l’insouciance à l’égard de la sécurité routière, qui exprime une idée obscène, qui encourage une infraction criminelle ou dont la loi interdit l’usage (marque de commerce). 

Chaque nouvelle commande devra être validée par la SAAQ avant que la plaque personnalisée ne soit acheminée par la poste vers son destinataire.

Ce service ne sera pas offert dans les succursales de la SAAQ. Les citoyens désirant faire une demande devront obligatoirement passer par le site web de l’organisme gouvernemental, où une section spéciale a été mise en place à cet effet

 

3e92bbfd-4699-44cd-a31f-7ff3f886ae6c

SAAQ

b670fb5d-ce21-4c12-aa3e-29f6c5782917

SAAQ

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs