Toyota Corolla à hayon: au revoir, les restants de Scion

On a mis la main sur ce nouveau modèle très attendu au Québec pour en faire l’essai.

Toyota Corolla Hatchback 2019

Fiche d'appréciation

Cote d'ensemble:

7/10

Forces et faiblesses:

  • Silhouette franchement craquante
  • Consommation d’essence intéressante
  • Rien à voir avec l’ancienne Scion iM
  • Coffre pourrait être plus logeable
  • Conduite pas aussi sportive qu’on le prétend
  • Encore en attente d’Android Auto

Cote de l'auteur:

  • Consommation: 8/10

  • Équipement: 7/10

  • Prix: 7/10

  • Apparence: 8/10

  • Confort à l'avant: 7/10

  • Confort à l'arrière: 7/10

  • Comportement: 7/10

  • Performance: 7/10

  • Rangement: 7/10

Au printemps dernier, Toyota a dévoilé sa nouvelle Corolla à hayon au Salon de l’automobile de New York. Ce serait un euphémisme de dire que sa venue a été chaleureusement accueillie.

 

À lire aussi: La Toyota Corolla à hayon revient en force pour 2019

À lire aussi: 10 voitures à hayon qui vous feront oublier les VUS

 

Quelques mois plus tard, on a mis la main sur ce nouveau modèle très attendu au Québec pour en faire l’essai.

 

Enfin, on tourne la page

Chez Toyota, on n’est pas habitué aux échecs. Pourtant, c’est ce qui a été vécu avec Scion. Fondée en 2003, cette marque qui visait un public jeune est disparue à peine treize ans plus tard.

Lorsqu’on a démantelé cette division de Toyota, on n’a pas tout balancé aux vidanges. En effet, la Scion FR-S est devenue la Toyota 86 et la Scion iM s’est transformée en Corolla iM. En gros, cette dernière occupait la place laissée par la très populaire Matrix. Mais c’était trop peu trop tard.

Lors d’un bref essai sur circuit fermé, l’alternance entre la conduite de la Corolla iM et de la nouvelle Corolla à hayon a été on ne peut plus démonstrative : Toyota a fait un pas de géant avec sa compacte à hayon.

Construite sur la nouvelle plateforme globale TNGA, il ne fait aucun doute qu’elle est plus rigide que l’ancienne. Les actuels Prius, C-HR, Avalon et Camry sont aussi bâtis autour de cette architecture.

Non seulement il est bien plus agile et vif, ce nouveau modèle n’est pas lent tel un âne comme c’était le cas pour son prédécesseur. Soulagement!

 

Un seul moteur

Au chapitre de la motorisation, on a effacé et on a recommencé. On a laissé de côté le bloc à quatre cylindres de 1,8 L afin de faire place à un autre moteur, à quatre cylindres aussi, mais d’un volume de 2,0 L cette fois. Il développe une puissance et un couple qui se chiffrent respectivement à 168 chevaux et 151 livres-pied. Jusqu’à présent, la Corolla iM ne proposait que 137 chevaux 126 livres-pied.

Chez la concurrence, certains modèles offrent toutefois un moteur infiniment plus vaillant.  C’est notamment le ca de la Civic à hayon. Grâce à la magie de la turbocompression, le tout petit bloc à quatre cylindres réussit à développer 174 chevaux dans sa version d’entrée de gamme. Avouez que c’est difficile à accoter. Hélas, l’offre n’est pas aussi généreuse du côté de Toyota avec un seul moulin atmosphérique.

 

Ah chapitre des transmissions, le constructeur japonais offre évidemment une boîte à variation continue (CVT) de même qu’une boîte manuelle à six rapports. D’autres termes que douceur et simplicité ne pourraient mieux qualifier ces transmissions. 

Pas tant de place que ça

Même si elle offre une caractéristique que bien des Québécois apprécient, soit le hayon, cette nouvelle déclinaison de la Corolla n’est pas aussi logeable qu’on l’aurait espéré. Avec un volume de chargement de 728 L, force est d’admettre que la Honda Civic à hayon de dernière génération a relevé les standards. Dans le cas de la Corolla, il faut se contenter de 503 L.

 

Si on jette un œil du côté des autres concurrentes, on note que les Mazda3 et Hyundai Elantra GT peuvent respectivement loger jusqu’à 572 L et 705 L.

Prix dans la moyenne

Avec un prix de base frôlant les 21 000$, la nouvelle Corolla à hayon n’est pas ce qu’on pourrait définir comme une aubaine.

Il est tout de même intéressant de constater que Toyota a mis de l’avant une stratégie similaire à celle de ses rivaux. En effet, les déclinaisons à hayon des Mazda3 et Civic sont également plus dispendieuses que les versions à quatre portières.

Le portefeuille sera aussi ravi d’apprendre que le constructeur japonais a revu son prix à la baisse. En effet, la nouvelle Corolla à hayon est 1770$ moins cher que celle qu’elle remplace.

Plus coûteuse que la Mazda3, cette nouvelle version de la Corolla peut se consoler de proposer un prix inférieur à celui de la Civic à hayon. Bref, on se situe dans la moyenne.

 

Consommation

En ce qui a trait à la consommation, Ressources naturelles Canada n’a pas encore diffusé ses données. Il faut donc s’en tenir à celles avancées par le fabricant. En conduite combinée, la Corolla à hayon devrait consommer 6,7 L/100 km.

Cette consommation annoncée est de loin inférieure à celle de la Mazda3 qui s’élève à 7,5 L/100 km. En revanche, elle se compare à celle de la Civic à hayon qui consomme 6,9 L/100 km.

Toyota et la Corolla à hayon marquent un point.

Une miette de technologie

Côté techno, on évolue à pas de tortue chez Toyota. Alors qu’il est devenu monnaie courante de constater la compatibilité des systèmes d’infodivertissement avec Apple CarPlay et Android Auto chez les concurrents, Toyota a hésité à se tremper le gros orteil. Bien qu’on puisse y connecter son iPhone, il faudra attendre encore pour faire de même avec son téléphone Android puisque le constructeur japonais est encore en discussion avec Google.

On ne lésine par sur la sécurité

Parce que pour ce fabricant, la sécurité est importante, le système Toyota Safety Sense 2.0 est offert de série. Il s’agit d’une première. Parmi les caractéristiques intéressantes de cette technologie, notons la capacité du système précollision de détecter des cyclistes et des piétons.

En bref

Comprenons-nous bien, ce nouveau joueur qui s’ajoute à l’alignement de Toyota a beaucoup de raisons de se faire aimer. Et la réputation de fiabilité de Toyota est définitivement l’un de ses plus grands atouts.

Toutefois, l’image sportive qu’elle dégage et dont Toyota semble vouloir nous convaincre n’est pas reflétée sur la route. Malgré une silhouette agressive et un énorme aileron disponible en option, la Corolla à hayon n’a rien de sportif. Sa conduite n’est pas aussi transcendante qu’on le promet et nettement moins que celle d’une Mazda3 ou d’une Volkswagen Golf.

Reste qu’avec cette nouvelle compacte à hayon, Toyota se repositionne enfin de façon intéressante dans cette une catégorie qu’on semblait avoir abandonnée.

 

Fiche technique

Nom: Toyota Corolla Hatchback 2019
Prix de base : 20 980$
Configuration : Véhicule à roues motrices avant avec motorisation à l’avant
Mécanique : Moteur à quatre cylindres de 2,0 L
Puissance/couple: 168 ch/ 151 lb-pi
Transmission : Manuelle à six vitesses ou à variation continue (CVT)
Consommation d’essence annoncée (transmission CVT): 7,5 L/100 km (ville) 5,8 L/100 km (route)
Garantie de base : 3 ans/60 000 km
Concurrence: Honda Civic, Hyundai Elantra GT, Mazda3, Volkswagen Golf

Toyota Corolla Hatchback 2019

Germain Goyer

Toyota Corolla Hatchback 2019

Germain Goyer

Toyota Corolla Hatchback 2019

Germain Goyer

Toyota Corolla Hatchback 2019

Germain Goyer

Toyota Corolla Hatchback 2019

Germain Goyer

Toyota Corolla Hatchback 2019

Germain Goyer

Toyota Corolla Hatchback 2019

Germain Goyer

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs