Qui a tué la voiture familiale?

Il fut une époque pas si lointaine où la plupart des voitures du marché étaient offertes en version familiale. Autant les petites que les grandes, luxueuses ou non.

Voiture familiale

Il fut une époque pas si lointaine où la plupart des voitures du marché étaient offertes en version familiale. Autant les petites que les grandes, luxueuses ou non.

 

À lire aussi: Non, la camionnette intermédiaire n’est pas morte

À lire aussi: Quand les voitures deviennent des VUS

 

Pensez à la Chevrolet Caprice, la Honda Accord, la Ford Focus, l’Elantra ou même la Kia Rio. Et ces voitures étaient toutes appréciables pour la même raison: leur côté pratique. C’est d’ailleurs pour cela que la familiale, communément appelée station wagon, était tant aimée des familles. Or, tout d’un coup, la plupart des constructeurs les abandonnaient. Et bien sûr, vous vous doutez pourquoi...

Eh oui, l’avènement des VUS est en grande partie responsable de l’immense baisse de popularité des familiales. Je me remémore d’ailleurs une publicité locale d’un concessionnaire Ford qui annonçait en 2005 l’utilitaire Escape au prix d’une Focus familiale, ce qui allait bien sûr séduire une grande partie de la clientèle.

 

Vous aurez donc deviné pourquoi Ford a rapidement abandonné cette déclinaison de la Focus qui, pourtant, demeure encore très populaire du côté de l’Europe. À ce propos, il faut savoir que l’abandon des voitures familiales est un phénomène uniquement nord-américain. En Europe, ce concept demeure encore très en vogue, parfois même plus populaire que le VUS ou le multisegment.

Le Québec...et l’Amérique du Nord

Comme pour bien d’autres choses, les Québécois ont des goûts distincts en matière d’automobiles. Conséquemment, certaines voitures bien populaires chez nous et qui ne l’étaient pas du tout dans le reste de l’Amérique du Nord ont été rapidement abandonnées. Pensez notamment à la Toyota Matrix, à la Hyundai Elantra Touring (aujourd’hui remplacé par un modèle à hayon moins spacieux) ou même à la Dodge Magnum.

Il faut comprendre que les stratégies de mise en marché des constructeurs ne sont rarement faites que pour une région, encore moins si celle-ci se trouve au Canada. Les manufacturiers visant une rentabilité globale ne peuvent donc justifier l’offre d’un modèle en ne ciblant qu’une province, à moins que les calculs mathématiques soient favorables.

 

Qu’est-ce qu’une familiale?

Évidemment, le succès des VUS demeure la principale cause du déclin des familiales. Or, plusieurs constructeurs ont aussi choisi d’abandonner leur(s) familiale(s) pour offrir des voitures à hayon. Pensez à la Chevrolet Cruze, la Ford Focus, la Honda Civic ou la Mazda3, qui ne sont pas d’authentiques familiales, mais qui à défaut d’offrir un espace cargo réellement généreux, se veulent plus polyvalentes qu’une berline.

Évidemment, tracer la ligne entre une voiture à hayon et une familiale est parfois difficile. Par exemple, comment définiriez-vous la Fiat 500L?

 

Une familiale, un multisegment, une compacte à hayon? Pas évident, hein! La même question serait aussi applicable pour la Kia Niro, la Subaru Impreza ou même, la Subaru Crosstrek.

En ce qui me concerne, une authentique familiale se doit d’abord d’offrir une ligne linéaire avec une partie arrière tronquée, un peu à la façon d’une fourgonnette. Elle doit aussi proposer un espace cargo exceptionnel, toujours en comparaison avec le volume habitable.

Cependant, parmi tous les véhicules ci-mentionnés, aucun ne peut se vanter d’un tel exploit. En fait, parmi les compactes vendues chez nous, seules les Mini Clubman et Volkswagen Golf Sportwagen peuvent être qualifiées d’authentiques familiales. La Golf propose d’ailleurs un espace cargo directement comparable à celui d’un VUS compact, étant même supérieur à celui d’un Mazda CX-5 une fois les sièges rabattus.

 

La familiale, objet de luxe

Ironiquement, la familiale est aujourd’hui perçue par plusieurs comme un luxe. Un pied de nez aux VUS, pour l’acheteur anticonformiste qui refuse de se laisser séduire par la mode des camions. Et puis, comme moi, certains amateurs apprécient aussi le style que proposent certains modèles.

Conséquemment, l’offre de la voiture familiale est plus généreuse chez les marques de luxe européennes. Pensez à la BMW de Série 3, aux Mercedes-Benz de Classe C et de Classe E, ou encore aux nouvelles Volvo V60 et V90. Et pour plaire à ceux qui craquent pour un look plus aventurier, on ajoute sur certains modèles de larges ceintures de bas de caisse ainsi que des pourtours d’ailes contrastants, le tout couronné de plaques de soubassement décoratives et d’une galerie de toit.
L’Audi A4 Allroad décrit à merveille cet exemple, également appliqué à la Volkswagen Golf Alltrack.

 

Quant à la Subaru Outback, qui s’apparente de plus en plus à un VUS, on a choisi depuis belle lurette d’en faire un modèle distinctif, quoique toujours dérivé de la Legacy. 

En quête de performances ultimes? Il n’existe alors qu’une seule véritable option pour vous plaire. La Mercedes-AMG E63 S 4Matic, une fusée de 603 chevaux, munie du rouage intégral, coûtant près de 120 000$. Un monstre de puissance, aussi pratique que performante, capable de faire mordre la poussière à la plupart des sportives de renom.

Celles qu’on aimerait voir chez nous

Sur le Vieux Continent, les familiales sont toujours très populaires. Il est évident que plusieurs d’entre elles seraient peut-être mal adaptées à notre marché, mais je suis d’avis qu’avec certains modèles, le succès serait au rendez-vous. Je pense notamment à la Subaru Levorg, une déclinaison familiale de l’Impreza qui serait directement dans la mire de la Volkswagen Golf Sportwagen 4Motion.

 

Également, à la Volkswagen Passat européenne, nettement plus inspirante que notre modèle nord-américain, laquelle se décline aussi en version Alltrack. Et pourquoi pas, à la Golf R Variant (Golf Sportwagen à rouage intégral de 292 chevaux).
En terminant, j’ajouterais que même si les Américains ne sont pas friands de familiales, ils ont tout de même droit à deux modèles qui connaîtraient sans doute chez nous un succès relatif. D’abord, à la splendide Jaguar XF Sportbrake (sans doute l’une des plus belles familiales au monde), ainsi qu’à la Buick Regal TourX, équipée de la traction intégrale, et qui vient tout juste de débarquer chez nos voisins du sud.

 

Lueur d’espoir

Alors non, la familiale n’est pas morte, même si l’engouement à son égard n’est plus ce qu’il a déjà été. Tout de même, certains acheteurs (majoritairement masculins) y trouvent leur compte. Ces derniers ne se la procurent généralement plus pour une utilisation familiale, les multisegments étant à ce jeu difficiles à battre. Or, parce qu’elles plaisent à l’œil, qu’elles procurent de bonnes sensations de conduite, qu’elles offrent pour la plupart le rouage intégral et peut-être aussi parce qu’elles évoquent des souvenirs d’une autre époque, la familiale survivra sans doute encore longtemps.

Êtes-vous de ceux qui pourraient se laisser séduire?

Buick Regal TourX
Subaru Levorg
Ford Focus familiale
Volkswagen Golf Sportwagen
Fiat 500L
Toyota Matrix
Audi A4 Allroad

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs