Fred Mercier

Devrait-on cacher les accidents de la route?

Chaque fois qu’un accident de la route survient, le même phénomène se produit. Tous les automobilistes qui passent par là ralentissent pour voir ce qui s’est passé.

CAA

Capture d'écran/CAA-Québec

Chaque fois qu’un accident de la route survient, le même phénomène se produit. Tous les automobilistes qui passent par là ralentissent pour voir ce qui s’est passé.

 

À lire aussi: Cette technique toute simple pourrait vous faire sauver beaucoup de temps dans le trafic

À lire aussi: La voie de gauche, c'est fait pour dépasser

 

Que voulez-vous? L’humain est curieux de nature. On a besoin de savoir. Sauf que ces ralentissements près d’une scène d’accident ne sont pas sans conséquence. Ils contribuent à créer de sérieux bouchons de circulation.

Selon CAA-Québec, les automobilistes ralentissent en moyenne 12 secondes pour «wérer» une scène d’accident avant de poursuivre leur chemin. En additionnant toutes ces secondes, on se retrouve avec de longues minutes de trafic qui pourraient facilement être évitées.

 

 

Des paravents comme solution

Le problème n’est évidemment pas propre au Québec. Partout sur la planète, les conducteurs semblent avoir le même désir de satisfaire leur curiosité parfois un peu morbide à l’approche d’une scène d’accident.

Au Royaume-Uni, le gouvernement a pris le taureau par les cornes. Pour éviter le phénomène, on a fait l’acquisition de paravents que les autorités installent dès leur arrivée sur les lieux d’un accident.

En cachant les véhicules endommagés aux autres usagers de la route, le temps de ralentissement pour chaque véhicule serait trois fois moins élevé, passant de 12 à seulement 4 secondes.

Devrait-on adopter la même technique chez nous? C’est du moins ce que croit CAA-Québec, qui propose une telle mesure dans une série de solutions «peu coûteuses» pour soulager la congestion.

En plus de ces paravents, CAA-Québec encourage les gouvernements à installer des feux de circulation à certaines entrées d’autoroutes et des drones pour accélérer la prise de photos des scènes d’accident par les policiers, ce qui permettrait de rouvrir des voies plus rapidement après un accident et ainsi limiter la congestion.

En attendant, tentez simplement de ne garder les yeux que sur la route en tout temps, même quand vous passez près d’une scène d’accident. De toute façon, vous verrez probablement les images à la télé quand vous rentrerez chez vous!

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs