Doit-on s’immobiliser ou poursuivre sa route lorsque le feu tombe au jaune?

Lorsque vous vous trouvez au volant d’un véhicule et qu’un feu de circulation tombe au jaune, que faut-il faire?

Feu de circulation jaune

JACQUES BOURDON/JOURNAL DE MONTRÉAL/AGENCE QMI

Lorsque vous vous trouvez au volant d’un véhicule et qu’un feu de circulation tombe au jaune, que faut-il faire? Doit-on s’immobiliser sur-le-champ ou continuer sa route et espérer traverser l’intersection avant que le feu passe au rouge?

 

À lire aussi: Pourquoi les objets sont plus près qu’ils le paraissent dans le miroir passager?

 

Jetons un coup d’œil à ce que stipule le Code de la sécurité routière du Québec:

«À moins d’une signalisation contraire, face à un feu jaune, le conducteur d’un véhicule routier ou le cycliste doit immobiliser son véhicule avant le passage pour piétons ou la ligne d’arrêt ou, s’il n’y en a pas, avant la ligne latérale de la chaussée qu’il s’apprête à croiser, à moins qu’il n’y soit engagé ou en soit si près qu’il lui serait impossible d’immobiliser son véhicule sans danger.»

On peut également y lire que:

«Il ne peut poursuivre sa route que lorsqu’un signal lui permettant d’avancer apparaît. Un feu jaune en forme de flèche peut être utilisé pour régir l’immobilisation pour une manœuvre particulière.»

Autrement dit, lorsque le feu de circulation passe du vert au jaune, le conducteur est tenu de freiner et d’immobiliser son véhicule à moins d’être déjà engagé dans l’intersection. Il ne peut avancer à nouveau que lorsqu’un signal le lui indique.

Si le conducteur juge ne pas avoir suffisamment d’espace pour s’immobiliser, il doit poursuivre sa route.

Évidemment, les contrevenants à l’article 361 du Code de la sécurité routière du Québec peuvent se voir remettre une amende.

À titre d’exemple, le Service de Police de la Ville de Montréal (SPVM) prévoit une amende de 60$ pour le «conducteur d’un véhicule qui, face à un feu jaune, ne l’a pas immobilisé avant la ligne d’arrêt ou ne l’a pas immobilisé avant la ligne latérale de l’autre chaussée (alors qu’il pouvait le faire sans danger)».

Dans le cas d’un conducteur d’une bicyclette qui commet la même infraction, l’amende s’élève à 80$. 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs