CAA-Québec va aussi dépanner les véhicules électriques

QUÉBEC | L’organisme CAA-Québec a annoncé vendredi que ses membres disposant d’un véhicule électrique pourraient avoir recours à la recharge mobile.

Chevrolet Volt

JOËL LEMAY/AGENCE QMI

QUÉBEC | L’organisme CAA-Québec a annoncé vendredi que ses membres disposant d’un véhicule électrique pourraient avoir recours à la recharge mobile.

 

Dans le cadre du projet-pilote «Rechargez ici», les membres qui en auraient besoin pourront ainsi bénéficier d’un peu d'énergie nécessaire pour revenir chez eux ou, à tout le moins, se rendre à la borne la plus proche.

Pour les besoins, CAA-Québec dispose de trois véhicules Hyundai IONIQ électriques (deux à Montréal et un à Québec) qui possèdent quelque 200 km d'autonomie. Pour le dépannage, la voiture en manque d'énergie pourra recevoir une charge suffisante pour regagner jusqu'à 40 km d'autonomie en une vingtaine de minutes.

«Alors que de plus en plus de nos membres optent pour l'électrique, nous sommes conscients que leurs besoins évoluent, notamment en termes de recharge. Nous voulions leur offrir une solution tangible pour les accompagner et les rassurer», a souligné dans un communiqué Pierre-Serge Labbé, vice-président des services automobiles chez CAA-Québec.

Les véhicules électriques compatibles avec ce service de dépannage sont: BMW i3 et i3 REX, Chevrolet Bolt EV, Ford Focus électrique, Hyundai IONIQ électrique et Volkswagen e-Golf.

Le déploiement du projet-pilote aura lieu à Montréal, à Laval et à Québec.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs