Fred Mercier

Qu’est-ce qui distingue les pneus d’hiver des pneus «quatre saisons»?

Voici quatre grandes différences entre les pneus homologués pour l’hiver et ceux qui ne le sont pas.

Pneus d'hiver

stock.adobe.com

On le sait, les pneus d’hiver sont conçus pour mieux performer par temps froid.

Mais qu’est-ce qui différencie les pneus munis du fameux pictogramme hivernal de tous ces pneus dits «quatre saisons» qui ne sont pas permis sur les routes du Québec durant la saison froide?

Voici quatre grandes différences entre les pneus homologués pour l’hiver et ceux qui ne le sont pas.

 

À lire aussi: 5 questions à se poser avant d’acheter des pneus d’hiver

À lire aussi: Quand devrions-nous installer nos pneus d’hiver?

 

Le type de caoutchouc

Tous les pneus ne naissent pas égaux. Et le type de caoutchouc utilisé lors de leur fabrication a un grand rôle à jouer là-dedans.

En général, un pneu «quatre saisons» perd de son efficacité quand le mercure tombe en deçà de 7 degrés Celsius.

Quand le temps devient plus froid, le caoutchouc perd de sa souplesse, ce qui affecte la maniabilité d’un véhicule ainsi que sa distance de freinage. Un bon pneu d’hiver, toutefois, est conçu avec un caoutchouc qui conserve sa souplesse, même lors de températures glaciales.

Cette qualité hivernale est aussi la raison pour laquelle il n’est pas recommandé de chausser son véhicule de pneus d’hiver durant l’été. Quand il fait chaud, la semelle des pneus d’hiver s’use beaucoup plus rapidement et allonge la distance de freinage.

Une plus grande profondeur

Pour mieux travailler sur des surfaces enneigées, les pneus d’hiver sont munis d’une semelle plus profonde qui permet de réduire l’accumulation de neige pour offrir la meilleure traction possible.

Évidemment, la science a ses limites et un pneu d’hiver, même avec une semelle plus profonde, ne peut pas faire de miracles. Si vous circulez sur une chaussée enneigée, il est important de réduire sa vitesse et de ne pas surestimer le travail qu’un pneu peut accomplir!

Les motifs de la bande de roulement

En plus d’une profondeur accrue, la semelle des pneus homologués pour l’hiver est sculptée de façon à ce que la neige et la gadoue soient expulsées vers les côtés. On s’assure ainsi que les amas de neige ne s’accumulent pas entre le pneu et le sol, ce qui pourrait causer la perte de contrôle du véhicule.

Du mordant

C’est bien beau d’évacuer les surplus de neige, mais les pneus d’hiver se doivent aussi de bien mordre dans la glace et la neige pour permettre à votre voiture de bien fonctionner. Cela est rendu possible grâce aux entaillements à la surface de la semelle des pneus. Ces motifs plus agressifs distinguent les pneus d’hiver des autres pneumatiques non homologuées pour la saison froide.


 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs