Quelqu'un a construit une Acura Integra avec un V8 central

On ignore la puissance totale du bolide, mais il est évident qu’un tel spécimen serait extrêmement difficile à conduire au quotidien.

Acura Integra 1999 V8

Actuellement à vendre sur le site Classiccars.com pour 27 995 $ US, cette Acura Integra échange son moteur quatre cylindres atmosphérique de 1,8 litre, positionné à l’avant, pour un énorme V8 Cadillac de 8,2 litres installé derrière les sièges avant.

Comme si ce n’était pas assez, le moteur, déjà beaucoup trop puissant pour une compacte de 1 177 kg, est équipé de deux turbocompresseurs de 65 mm, d’un refroidisseur, ainsi que d’un carburateur 950 CFM.

 

On ignore la puissance totale du bolide, mais il est évident qu’un tel spécimen serait extrêmement difficile à conduire au quotidien, surtout considérant que rien n’isole le moteur du reste de l’habitacle, donc le bruit intense et les émissions produits par le monstre à essence rendraient n’importe quel être humain complètement fou en quelques minutes.

Pour que la petite auto puisse survivre au couple monstrueux du V8, on l’a équipée d’une boîte automatique à trois rapports TH425 tirée directement d’une Cadillac Eldorado. Un réservoir à essence de course de 64 litres repose à l’avant de l’auto. De plus, toute la structure avant de l’Eldorado fut greffée à l’arrière de l’Integra pour l’aider à mieux supporter le poids de la mécanique. Des jantes de 17 pouces venues directement d’une Honda S2000 ainsi que des pneus 225/45R17 à l’avant et 245/45R17 à l’arrière permettent de mieux transmette toute la puissance vers la route. Selon l’annonce, le monstre reposerait sur la suspension d’origine de l’Integra, ce qui est complètement fou.

 

On ignore si un tel projet prendra de la valeur, mais chose certaine, il représente sans aucun doute l’Acura Integra la plus originale jamais conçue.

Acura Integra 1999 V8

Courtoisie

Acura Integra 1999 V8

Courtoisie

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs