Agence QMI

La Colombie-Britannique veut interdire la vente de véhicules polluants d'ici 2040

Il deviendra impossible de se procurer un véhicule léger à essence ou au diesel en Colombie-Britannique en 2040, a annoncé mardi le gouvernement de la province.

bloc automobile Voitures voiture auto

Photo Fotolia

Il deviendra impossible de se procurer un véhicule léger à essence ou au diesel en Colombie-Britannique en 2040, a annoncé mardi le gouvernement de la province.

D’ici un peu plus de 21 ans, tous les véhicules de promenades incluant les voitures et les camions légers, qui seront vendus dans la province devront produire zéro émission de gaz à effet de serre.

Le projet de loi présenté par le premier ministre John Horgan doit être déposé le printemps prochain. Avec ce règlement, le gouvernement espère que 10% des voitures vendues en 2025 seront à zéro émission et que ce taux grimpera à 30% en 2030.

«Il n’y a rien de plus important que de prendre soin de l’endroit que nous appelons notre maison. Comme province, nous devons travailler ensemble pour placer la Colombie-Britannique sur la voie d’une énergie propre et renouvelable et d’une réduction de la pollution de l’air», a justifié le premier ministre Horgan par communiqué.

Pour y parvenir, la province compte étendre son réseau de bornes de recharge rapide et ajouter 20 millions $ à son programme incitatif d’achat de voitures électriques pour faire grimper ce fonds à 57 millions $.

La Colombie-Britannique compte déjà environ 12 000 voitures propres sur ses routes, a précisé le gouvernement.

 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs